ODJ - Episode 03

April 26, 2016

Evolution

 

2 décembre 3304 :

 

Sarah et Skjør se trouvaient à bord d’un T-10 pirate. Un navire difficile à suivre, car le capitaine savait effacer ses traces. Mais il a commit l’erreur de déposer sa cargaison volée au marché noir d’un spatioport, que Star Norse Union était sur le point de contrôler. C’est là que Sarah et Skjør se sont infiltrés à bord, et se sont cachés dans la soute. Et c’est à son décollage que le marché noir a été démantelé par Asbjörn et Samos.

 

Cela faisait un moment que ce pirate tuait des mineurs pour leur cargaison, et Skjør n’arrivait pas à le suivre tant qu’il lui courrait après aux commandes du Helheim. C’était la mission la plus difficile parmi les dizaines d’autres effectuées sous ordres de la présidente Elin Bjarkan. Des missions de convoyage, qui consistaient à apporter des données classifiées et du matériel dans deux systèmes en particulier pour préparer l’emménagement de la faction. Mais la présidente avait une priorité : la sécurité des systèmes contrôlés.

 

 

Cette dernière avait demandé un rassemblement de tous les chefs de guerre, ainsi qui le peuple de Star Norse Union au Grand Hall, pour une cérémonie suite à la prise de contrôle de deux systèmes importants. Alors Skjør devait terminer la mission le plus vite possible, pour que les mineurs n’aient plus à craindre le pirate. Sarah et Skjør ont alors attendu le prochain arrêt du bâtiment pirate, pour sortir de leur cachette. Le T-10 D s’est placé en stationnaire près d’un monde glacé. Ils ont quitté la soute et assommé les deux pirates qui étaient postés en surveillance.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Oracle, à la comm : « Commandant ? Nous avons les coordonnées de votre position. Le Helheim est prêt à agir. »

 

Sarah montrait à Skjør son mécontentement. Elle voulait tellement s’occuper elle-même des pirates, que ça lui faisait presque peur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Oracle, dites à Fritz qu’il y a une guerrière assoiffée de sang à bord de ce vaisseau. Vous viendrez quand je vous donnerez mon signal. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz, à la comm : « J’ai tout entendu, commandant. Vous êtes gonflé tout de même. On avait dit que vous ne seriez à bord que pour traquer la cible. Pas pour tirer toute la couverture ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Oracle, à la comm : « C’est vrai. Vous changez encore le plan. Ça devient une habitude »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sarah, à la comm : « Fritz, si vous touchez au bouclier de ce T-10, je vous botterez les fesses moi-même. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Ça suffit, tout le monde. On a l’occasion de faire sauter la cible de l’intérieur. Alors on va en profiter. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz, à la comm : « Bien, bien bien. » répondit-il en souriant. « Mais ne tardez pas. Vous manquez déjà à votre équipage. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Dites à Paulie de sortir l’hydromel, on sera à bord du Helheim dans quelques minutes. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz, à la comm : « Quoi ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sarah, à la comm : « Fin de transmission. »

 

Ils ont avancé dans les coursives du T-10, et ont arrêté quelques pirates. Leur objectif était l’unité centrale du vaisseau. Lorsqu’ils sont arrivés, ils ont éliminé les trois pirates qui y logeaient. Ils ont chacun pris un terminal, et se sont servit d’un code écrit par Betty 3.0 pour pirater le cerveau du vaisseau.

 

Betty était l’intelligence artificielle ultra développée de l’équipage de Skjør. Autrefois elle n’était qu’une simple puce composée de nanotechnologie. Mais elle a fini par devenir humaine, grâce aux talents du docteur Valarios, et de Derek, l’ingénieur.

 

 

Sarah s’est occupée de bloquer tout le système d’éjection du vaisseau, alors que Skjør programmait l’autodestruction. Grâce au code de Betty, le propriétaire du vaisseau lui-même ne pouvait plus reprendre le contrôle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « On dirait que les pirates se sont fait pirater ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est très amusant. Bon, on a combien de temps ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Le vaisseau sautera dans 50 secondes. » répondit-il en souriant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Quoi ?? Mais ça va pas ?! Comment tu comptes sortir d’ici en si peu de temps ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Suis-moi. » répondit-il en lui prenant la main.

 

Ils ont quitté le local en courant en direction du récupérateur de cargaison.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Helheim ? Vous pouvez sauter sur notre position. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz, à la comm : « Enfin ! Je commençais à m’endormir. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « On n’arrivera jamais à s’éloigner assez. On sera pris dans l’explosion. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Sois un peu plus positive, s’il te plaît. »

 

Le Helheim est arrivé sur zone. Le pirate aux commandes du T-10 D ne pouvait pas diriger son vaisseau à cause de la procédure d’autodestruction.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Fritz, positionne le Helheim pour une récupération depuis l’écoutille de soute. On va s’éjecter par le récupérateur de cargaison de la cible. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz, à la comm : « C’est une idée complètement délirante, mais j’adopte. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Oracle, à la comm : « Commandant, vous n’avez que 23 secondes avant l’explosion ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Je ne te croyais pas suicidaire, Skjør. Mais alors pas du tout. Mais tu te rends compte que tu vas m’emporter avec toi dans ta propre tombe ? Tu le sais ça ?! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Shut, poupée. Ferme ton casque et profite du voyage. Ah, et aussi, sers ma main le plus fort possible, et accroupis-toi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Mais pourquoi ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz, à la comm : « On est prêts, commandant. A vous de jouer. »

 

Skjør a activé la commande d’ouverture de l’écoutille, et ils ont tous les deux été aspirés dans le vide sidéral. La dépressurisation les a expulsés du vaisseau. Ils se déplaçaient à plus de 80 mètres par secondes, droit vers le récupérateur de cargaison du Helheim. Ils se trouvaient à 240 mètres du T-10 lorsque ce dernier a explosé. Arrivés à mi-chemin, ils se sont servit des propulseurs de leurs combinaisons Remlok pour décélérer. Ils sont arrivés dans le récupérateur du Helheim un peu brutalement, mais ils ne se sont pas lâché la main. Ils ont attendu que l’écoutille soit complètement refermée, et que Fritz réactive le système de survie du module pour ouvrir leur casque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Aaaah ! Ça valait le coup ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Mouais, c’était pas mal. Mais à l’avenir, préviens-moi avant. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Je voulais te faire la surprise. Une petite balade en amoureux, dans l’espace, à près de 100 m/s. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « En amoureux ? Et… mais comment tu as fait pour ouvrir cette écoutille alors que le local était encore pressurisé ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « J’ai contourné le système de sécurité lorsqu’on était à l’unité centrale. » répondit-il en souriant.

 

Abe, l’un des pilotes du Helheim est arrivé dans la cale, essoufflé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Abe : « Commandant ! Ça c’est le truc le plus fou que vous n’ayez jamais fait ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Détrompez-vous, Abe. On a fait bien pire. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Oui Abe. On a seulement faillit s’écraser comme des moustiques au fond du récupérateur. » dit-elle en lui tapant sur l’épaule.

 

Sarah est retournée auprès de Skjør et lui a embrassé la joue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Cette confiance que tu as envers moi… C’est vraiment impressionnant, je suis très touché. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Je te hais. Je ne veux plus te voir de la journée. » dit-elle en souriant.

 

Sarah est partie pour rejoindre le centre de commandement du vaisseau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Encore une mission accomplie bourrée d’héroïsme et d’artifices ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Regagnez votre poste, on dégage. La présidente nous attend. »

 

Le Helheim a quitté la zone pour retourner au quartier général. La faction n’attendait plus qu’eux pour la cérémonie.

 

Elin s’est présentée au peuple, les Jotunheim Raiders se tenaient juste derrière elle, et les chefs de guerre sur les côtés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Elin : « Bonjour à toutes et à tous, peuple honorable de Star Norse Union. Nous sommes réunis aujourd’hui pour marquer un évènement des plus importants. Nos efforts pour prendre le contrôle de ce secteur ont apporté leurs fruits. Nous vivons des jours de gloire grâce à notre partenariat avec nos alliés et amis, et notre détermination face à nos ennemis, et ceux de nos amis. Nous le devons à chaque citoyen de Star Norse Union, et à la coopération des factions alliées. Mais surtout, au formidable travail accompli par notre flotte de commandement d’élite, les Jotunheim Raiders… qui sont aussi nos fondateurs. »

 

Le peuple a applaudi suite à ces mots offrant joie et fierté.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Aujourd’hui, nous célébrons la prise de contrôle pacifique de deux nouveaux systèmes, qui seront désormais gouvernés par deux de nos précieux commandants. Mon frère, le Haut Commandeur Skjør Bjarkan, s’est engagé à vous présenter ces deux nouveaux gouverneurs. »

 

Elin s’est éloignée et Skjør s’est présenté au peuple sous les applaudissements.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør : « Afin d’améliorer le contrôle, et le maintien de la sécurité dans nos nouveaux systèmes, nous désignons deux nouveaux Jarls. Týr [ᛏ] ЯedTurian ☭[ᛏ], veuillez avancer. »

 

 ЯedTurian ☭ s’est positionné près du Haut Commandeur, et il s’est tourné face à lui. Vera était présente, et elle était fière de lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Red, tu t’es porté volontaire pour devenir le gardien du système Merungas, et ton travail a permis à Star Norse Union de s’y installer, et d’en prendre le contrôle sans le moindre conflit. Tu as de nombreuses fois risqué ta propre vie pour protéger les citoyens de notre faction, ou des factions alliées. Nous sommes donc fiers et honorés de te nommer ‘Jarl’ du système Merungas. Les habitants de ce système seront sous ta responsabilité, et tu en seras le leader suprême. Félicitations. »

 

Skjør lui a offert le Sceau du Jarl, symbole de son autorité dans son propre système.

 

 

Red s’est tourné vers le peuple et tout le monde a applaudi. Puis il est retourné se ranger auprès des Jotunhem Raiders.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « A présent, j’appelle le Jera Ansuz [ᛃᚨ] Jurema [ᛃᚨ]. »

 

Jurema s’est approché de Skjør à son tour, lui aussi applaudi par tout le monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Commandant Jurema. L’expansion de notre faction a été difficile face à un ennemi extrêmement dangereux. Nous avons tous souffert de ses attaques, mais tu fais partie de ceux qui ont perdu le plus. Cependant, tu as su conserver tes talents de commandant et tu as permis à Star Norse Union de prendre le contrôle d’un système comptant plus d’un milliard d’habitants. Il se trouve que notre QG manque de place pour soutenir les opérations AX, et ça tombe bien, nous contrôlons désormais une planète de type Terre. » dit-il en souriant. « Et cette planète est tienne. Nous te nommons ‘Jarl’ du système Warao, qui est à présent ton nouveau QG personnel, ainsi que le siège de la Division Sinmara. »

 

 

La Division Sinmara était sous le commandement de Jurema. Cette division des Jotunheim Raiders avait pour rôle l’exploration, le contact avec toute nouvelle espèce alien rencontrée, mais aussi les opérations Anti-Xéno. Skjør a offert son sceau de Jarl à Jurema et comme pour Red, tout le monde a applaudi.

 

14 décembre 3304 :

 

Le Helheim était posté sur un site d’extraction de ressources. C’était tellement calme qu’il n’avait pas eu à déployer son armement. Skjør a laissé les commandes à Julieta, l’un de ses pilotes. Il s’est arrêté à une baie d’observation pour discuter avec Asbjörn.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est agréable de voir cet endroit aussi calme. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Asbjörn : « Les pirates ont pris cher ces derniers temps. Mais d’autres viendront. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « On s’ennuie presque. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « On pourrait aller rendre visite au BCR. La ministre de la recherche et le développement vous a envoyé un messager hier. Nous ne sommes plus débordés. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ah, Charlène… » dit-il en souriant. « Ça fait bizarre de l’appeler ‘Ministre’. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est la présidente qui l’a nommé à cette place. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Oui, et elle le mérite. Cette petite a du talent. D’accord, allons la voir. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Asbjörn, à la comm : « Julieta, emmenez-nous au Bawman-Class Researcher. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Julieta, à la comm : « Monsieur ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Asbjörn, à la comm : « Nous allons rendre visite à Charlène Koran. Elle a peut être de quoi nous occuper. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Julieta, à la comm : « A vos ordre. »

 

Le Helheim a quitté la ceinture d’astéroïdes pour rejoindre le mega-ship de recherche de la ministre R&D. Charlène Koran était une simple scientifique spécialisée en armement et hautes technologie lorsque Skjør l’a rencontrée. Et ils ont tous les deux eux quelques aventures. C’était une veuve et mère d’un petit garçon, et elle et Skjør sont rapidement devenus des amis proches. Au point de passer la nuit ensemble de temps en temps, mais ça n’allait pas plus loin.

 

 

 

Lorsque le Helheim est arrivé sur la position du BCR, Skjør et Asbjörn ont chacun embarqué à bord d’un Trident pour regagner le mega-ship. Le navire ne possédait aucune plateforme d’atterrissage, seuls des petits chasseurs pouvaient y apponter. Une fois à bord du vaisseau de recherche, Charlène Koran est venue elle-même les accueillir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Charlène : « Commandants DeimosReaper, et Asbjörn Baldrik. Soyez les bienvenus. » dit-elle en souriant les bras ouverts.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Salut Charlène. » dit-il en souriant.

 

Charlène et Skjør se sont enlacés, puis elle a serré la main à Asbjörn. Ce dernier voyait qu’ils étaient très proches aux regards et à leur façon de se comporter entre eux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Je ne m’attendais pas à ce que ce soit la Ministre de Recherche et Développement en personne qui nous ouvre la porte ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ah mais ne sois pas comme ça. C’est normal que je sois la première à voir notre Haut Commandeur, et notre précieux porte-parole. Venez avec moi, je vous offre un verre. »

 

Ils sont partis au messe du BCR et se sont installés à une table, autour d’une bonne bière bien fraîche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ça me fait tellement plaisir de vous revoir tous les deux. Je suppose que vous êtes venus suite au message que j’ai envoyé au Helheim ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est correct. » répondit-il en lui faisant un clin d’œil. « Et tes magnifiques yeux verts m’ont manqué. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Nous avons été très occupé ces dernières semaines. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Comment se passe la vie à ce nouveau poste ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Beaucoup de travail. Je suis heureuse, comme tout notre peuple. Et je suis près de mon fils. Que demander de plus ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Tu as mérité cette place. Alors ? Tu avais besoin de nous ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Oui. Nous avons reçu des rapports de l’extérieur sur des découvertes dans la Boucle interne d’Orion. Nous travaillons sur un tout nouveau type de circuit informatique qui pourrait améliorer les capacités d’Athéna 2.5, et servir dans d’autres projets. Mais nous avons besoin d’un nouveau type de composé. Une découverte d’un explorateur indépendant pourrait être la clé. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Alors nous partons en exploration ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ce n’est pas si loin, à quelques centaines d’années lumières de là. Le Helheim pourrait s’y rendre sans problème grâce à ses améliorations. Vous n’aurez donc pas besoin de transférer votre équipage. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « L’objectif ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Il faut se rendre dans un cumulus de Lagrange, soit Caeruleum, soit Rubicundus. Il faut examiner des cristaux métalliques de type Prasinus ou Purpueus. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Devons-nous nous préparer à du danger ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Logiquement, non. Vous rencontrerez certainement des formes de vies, comme des mollusques cucurbitacées albulus selon les rapports. Les nuages se trouvent dans le système Corona Austr. Dark Region KS-T b3-3. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Bon je ne comprends rien à tous ces termes, je ne suis pas scientifique. Gateway étudiera ces détails. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Le docteur Valarios et Janet peuvent vous être utiles également. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Janet ne fait plus partie de l’équipage, elle est partie. Ses connaissances scientifiques ne sont plus à notre portée. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Désolée de l’apprendre. Je vais envoyer les données de mission au Helheim. Tout ce que vous aurez à faire, c’est aller là-bas, et scanner tout ce que vous pourrez. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Bon tu sais quoi ? J’ai une idée. Nous allons chercher ces données en priorité pour toi au prochain voyage du Helheim. Ensuite, nous repartirons pour l’espace profond avec le Storm Seeker. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Alors on part en explo pour de bon. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « J’ai vu qu’Amélia Taylor était partie vers Colonia avec l’équipage d’exploration du commandant Jurema. Notre chère Charlène a besoin de données d’exploration, alors on va la gâter. Nous sommes spécialisés en hautes technologies ici, alors nous avons besoin d’innover, et donc de ressources. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Et pour la sécurité de nos systèmes ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Nous avons dû abandonner notre dernière expédition à cause de plusieurs conflits, mais cette fois nous contrôlons la sécurité d’une main de fer. J’ai confiance en notre flotte, et les Jotunheim Raiders. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est parfait ! Où irez-vous ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Un peu partout, je vise déjà le Centre, on verra après. Nous resterons en contact. Allons-y, Asbjörn. On a du pain sur la planche. »

 

Skjør et Asbjörn ont quitté le BCR pour rejoindre le Helheim, qui est parti pour les nuages de Charlène. Skjør a fait monter Gateway sur la passerelle, l’expert en exploration de l’équipage, qui n’avait pas l’habitude d’y travailler. Mais il a rapidement pris ses marques quand il avait des données scientifiques sous le nez.

 

 

Ce dernier a été tellement efficace qu’il a réussi à trouver un vaisseau minier dans ce coin reculé. Le Helheim s’est arrêté dans une ceinture d’astéroïdes grâce au guidage de Gateway. Mais le fait de ne tomber que sur des mineurs en suivant un signal, n’était pas sans apporter aux yeux de l’équipage un spectacle inoubliable. Gateway était le porte-bonheur de l’équipage pour les missions d’exploration.

 

 

Suite à cela, le Helheim a repris son chemin pour suivre ses objectifs, vers le système Corona Austr. Dark Region KS-T b3-3. Et c’est dans un autre lieu magnifique, habité par d’étranges cristaux métalliques et formes de vie qu’il est tombé. Un Diamondback Explorer était aussi dans le nuage, intimidé par l’apparition du Helheim. Mais son pilote, le commandant Maldrokar, était finalement rassuré après avoir discuté brièvement avec Oracle pour apprendre les réelles intentions du vaisseau de guerre. Maldrokar avait déjà la chaire de poule alors qu’il était entouré des structures et des mollusques aliens. Une Corvette sûr-boostée n’arrangeait pas les choses. Mais Oracle avait le don de rassurer les autres, ou de les terrifier par la parole.

 

 

De retour au BCR, Skjør a livré les données à Charlène, qui avait le même sourire qu’un enfant un jour de Noël. Ca faisait plaisir au Haut Commandeur de voir à quel point elle adorait son travail. Peu après, le Helheim est retourné au spatioport et l’équipage a débarqué pour s’installer à bord du Storm Seeker avec les bagages. Skjør est allé prévenir Elin qu’ils se préparaient à partir pour l’espace profond. Elle a autorisé leur expédition, car tout se passait à merveille dans le secteur de S.N.U.. Le plein de vivres a été fait à bord du vaisseau d’exploration et il a quitté le système, lorsque chaque membre d’équipage était prêt à partir.

 

Le Storm Seeker est parti en direction de Sagittarius A* pour commencer le voyage. Des arrêts dans des systèmes intéressants étaient à prévoir. L’équipage était heureux de faire ce voyage, même si la décision du commandant était soudaine. Les précédentes expéditions ont été brèves, et annulées à chaque fois pour des urgences au QG. Mais cette fois, Skjør savait que le voyage allait durer plus longtemps.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts:

ABD - Episode 01

April 28, 2016

RG - Episode 01

April 28, 2016

ODJ - Episode 01

April 28, 2016

1/17
Please reload

Jotunheim Raiders

© 2017 Elite Dangerous - Jotunheim Raiders. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now