ODJ - Episode 11

April 18, 2016

Rage

 

 

 

 

02 février 3305 :

 

Le Ragnarok était posé à bord de Burbank Orbital, dans le système Daha. Il devait livrer 256 conteneurs pour Star Norse Union, ainsi que des tas de données. Il s’agissait de matériels informatiques accompagnés de copies d’archives de la faction. A cela s’ajoutaient des tonnes de commodités basiques. Tout cela servait à l’installation d’un poste de commandement opérationnel, pour piloter les activités dans le système. Le commandant Sidvidia s’était chargé d’y suivre la progression des Nordiques.

 

Janet était installée sur le siège secondaire, juste à côté de Skjør.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Janet : « Je n’ai pas encore vu le canon laser à rafales de classe 4 en action. Il doit faire assez mal. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør : « En rapport dégâts par secondes, le Ragnarok est égal au Helheim. Sauf qu’il a de plus grands besoins en munitions à cause des missiles TC. Le laser classe 4 surchargé XXL est aussi puissant que les deux MC classe 4 surchargés à munitions incendiaires. L’avantage du Ragnarok est qu’il chauffe moins, mais sa manœuvrabilité… bof. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Deux lasers à rafales de classe 4 surchargés XXL montés sur le Helheim, ça doit faire bien mal. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Asbjörn : « On a déjà essayé pendant votre absence. Contre un seul vaisseau, c’est efficace. Mais en zone de conflit, le Helheim n’a pas une assez grande capacité en énergie. Il faudrait un vaisseau capital pour ça. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est dommage. Ou alors il faudrait que les Ingénieurs sachent bidouiller les générateurs Guardians. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Si on entre en guerre contre JNC, le Helheim prendra le relais. Il est fait pour affronter plusieurs vaisseaux à la fois. Le Ragnarok est puissant, mais il s’essouffle vite. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « En gros, Helheim est éternel, alors que le Ragnarok ne dure qu’un temps. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Bien pensé. » dit-elle en souriant.

 

Le Ragnarok a fini de décharger sa soute, et il a quitté le spatioport pour partir à la chasse. Star Norse Union devait montrer qu’elle était plus efficace que les factions natives, pour renforcer la sécurité. Là, Janet allait pouvoir admirer la puissance de feu du drakkar.

 

 

Betty était restée à bord d’Ochoa Terminal pour un diagnostique supervisé par le docteur Valarios. Une fois par mois, le docteur devait faire une sorte de contrôle technique, car Betty était unique. Un être humain avec le cerveau d’une intelligence artificielle ultra développée, créé par des procédés de clonage, dont les cellules souches provenaient de Kylee. Et justement, Kylee était en permanence, et elle était venue au laboratoire pour soulager sa curiosité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Kylee : « Salut docteur ! Quoi de neuf ? » dit-elle en lui frappant l’épaule.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Valarios : « Oubf ! Mademoiselle Høgsen ! » répondit-il en sursaut. « A l’avenir, évitez de me surprendre de la sorte ! J’ai faillit avoir une attaque. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Alors c’est elle ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « En effet, je vous présente Betty 3.0. Vous ne vous êtes jamais rencontrés ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Au moment de sa mise à jour, j’ai eu quelques soucis personnels. Et ces derniers temps, j’étais très occupée. Alors non. »

 

Elle s’est mise à tourner autour de Betty, alors qu’elle était suspendue au dessus de son socle magnétique, pour l’observer de près.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ah… oui… Mais non, je ne vois aucune ressemblance. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Forcément. Son corps a été créé à partir de votre ADN. Mais il ne faut pas mettre de côté le fait que Betty avait déjà son propre code ADN auparavant. Le simple fait que le résultat final lui donne l’apparence humaine, prouve que Julia Kane, sa créatrice, a réalisé une parfaite invention. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Hanhan. J’ai connu Julia Kane, docteur. Je sais qu’elle était très brillante et sa mort a été une très grosse perte… Finalement, en regardant bien, Betty a un peu de mes yeux et ma bouche. »

 

Soudain Betty a ouvert les yeux. Et en voyant qu’ils étaient aussi blancs que la barbe d’Odin, Kylee a changé d’avis.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ah beh non. La forme y est, mais pas la couleur. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Que vous le vouliez ou non, vous êtes demi-sœurs. Ses yeux sont composés de nanites qui forment un globe en mailles. Ces couches de mailles servent de récepteurs à son cerveau, et lui offrent une vision bien supérieure à la nôtre. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Mmouais. »

 

Valarios a désactivé les scanners et le socle magnétique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Betty 3.0 : « Bonjour Kylee. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Euh… salut frangine. Dis-moi, il va falloir que tu change tes habitudes. On ne se met pas toute nue gratuitement devant n’importe qui. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Mais c’est le docteur, il a construit ce corps. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ma chère Betty, vous êtes en parfait état… en parfaite santé, pardon. Comme toujours. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Merci mon bon docteur. Je vais donc revêtir ma combinaison Remlok et reprendre le travail. » répondit-elle, joyeuse.

 

 

Betty est partie à son vestiaire, et ce n’était pas sans faire tourner des têtes dans les locaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Dites-moi, vous êtes sûr qu’elle n’est pas un peu folle sur les bords ? Elle n’aurait pas quelques bugs ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Nous pourrions éventuellement avancer que son attitude peut parfois paraître assez singulière. Ceci étant dit, je n’en suis que partiellement étonné. Il faut tout de même retenir qu’elle a un peu de vous en elle. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ça veut dire quoi ça ? Que je suis plus bizarre qu’elle ?? Non mais vous vous êtes regardé vous ? Vous ne vous entendez jamais quand vous parlez ? On dirait un aristo impérial, ou pire : un androïde ménager pour aristo impérial ! »

 

 

Dans le système Daha, le Ragnarok avait répondu à un appel de détresse. Il s’agissait d’un Diamondback Scout en panne sèche, appartenant à Jet Netcoms & Co. Skjør a proposé au pilote de l’aider, mais ce dernier avait un étrange comportement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Mais qu’est-ce qui vous prend, pilote ? Nous pouvons vous assister, notre navire est équipé. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DBS, à la comm : « Non non non. J’attends des vaisseaux de soutiens de ma faction. Vous pouvez repartir. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Vous venez de me dire que des corsaires vous avaient rendu visite. Et votre système de communication longue distance est défaillant. Vous ne tiendrez pas longtemps si vous attendez que vos amis détectent votre source de signal. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DBS, à la comm : « Partez, on ne veut pas de vous ici. Si vous envoyez vos drones, je m’auto détruis. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Il est malade ce mec ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ça doit avoir un rapport avec la visite de l’armada chez nous l’autre jour. »

 

Soudain, trois flashs FSD ont apparus derrière le DBS, 5 km plus loin. Trois vaisseaux de la sécurité de JNC fonçaient sur leur position, armes sorties. Le Ragnarok a déployé son armement à son tour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sécurité 1, à la comm : « Vaisseau de Star Norse Union. Rendez-vous immédiatement. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Peut-on savoir pourquoi on nous arrête ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sécurité 1, à la comm : « Je jouez pas l'innocent, commandant. Vous avez attaqué un vaisseau civil. Vous allez immobiliser votre navire le temps que nos unités arrivent pour vous aborder. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « Vous faites erreur, nous sommes ici pour secourir ce pilote. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DBS, à la comm : « Je vous avais dit de partir, vous auriez dû m’écouter. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Skjør, à la comm : « On ne se laissera pas faire. Si vous voulez nous arrêter, alors venez nous chercher. »

 

Le Ragnarok a fait demi-tour. Il ne pouvait pas attaquer le premier, sous peine d’activer une prime de la Fédération des Pilotes. Mais les vaisseaux de la sécurité l’ont poursuivit et ils ont commencé à frapper fort, avec toutes les armes. A partir de là, le Ragnarok pouvait s’amuser.

 

Les tourelles ont commencé à cracher sur les cibles. Le Ragnarok affrontait deux Vultures et un Krait Mk II. Il a déployé un Condor quand les Vultures ont perdu leur bouclier. Après avoir pris des dégâts importants, l’un d’entre eux a tenté de partir en FSD.

 

Quelques minutes plus tard, le Ragnarok ne pouvait se faire les dents que sur des débris. Il a abandonné le DBS et il est rentré au QG. Skjør devait prévenir Elin de ce qui venait de se passer. Star Norse Union voyait venir la déclaration de guerre. Daha Jet Netcoms & Co faisait tout pour déranger les Nordiques, sans se douter que c’était une mauvaise idée.

 

Skjør et Janet ont retrouvé Elin au Haut Commandement, avec Manuel Juarez, le donneur d’ordres de la faction et président par intérim.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Bien le bonjour les chefs. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Manuel : « Bonjour… euh chefs aussi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Elin : « C’est agréable de vous voir tous les deux, de nouveau ensemble. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Nous avons un problème avec l’une des factions natives de Daha. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « En effet, Jet Netcoms & Co cherche la bagarre. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ils ont essayé de nous piéger à l’instant. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Et ils viennent d’évacuer 200 prisonniers pour le compte de HIP 75262 Justice Party. Notre cher général Chi Blake leur a proposé un contrat, pour transporter des prisonniers détournés à HIP 75262 Liberals. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est pas vrai ! Ils se sont alliés ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Blake est dans une très mauvaise position. S’allier avec nos ennemis est le seul choix qu’il lui reste. Liberals nous a prévenus de la disparition des prisonniers. Alors le Berserker s’est chargé de retrouver le convoi. Kylee Høgsen a réussi à mettre la main dessus, et ce sont des vaisseaux de JNC qu’elle a trouvé. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Alors elle a réussi à récupérer les prisonniers ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ah non non ! Pas du tout. Tout le monde est mort ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Hahahahahaa ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Et maintenant, Liberals nous demande un dédommagement… 50 millions de crédits. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Dites-leur qu’ils peuvent toujours s’accrocher. Ils n’ont plus de prisonnier en liberté au moins. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « C’est déjà fait. Maintenant, nous allons ouvrir la chasse. JNC a été trop loin, nous avons toutes les preuves et les raisons pour partir en guerre. Je veux qu’Asbjörn Baldrik aille à leur rencontre pour faire le point. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ça me plaît d’entendre ça. »

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts:

ABD - Episode 01

April 28, 2016

RG - Episode 01

April 28, 2016

ODJ - Episode 01

April 28, 2016

1/17
Please reload

Jotunheim Raiders

© 2017 Elite Dangerous - Jotunheim Raiders. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now