ODJ - Episode 26

April 3, 2016

Rivalités Pt.1

 

13 novembre 3305 :

 

La guerre contre Bajau Blue Natural Corp avait débutée depuis deux jours. Le Helheim venait de déposer la présidente à Warao, où elle était bien plus en sécurité. Il ne restait plus qu’à partir sur le champ de bataille.

 

 

Fritz était sur la passerelle à observer Skjør avec des jumelles. Sarah est entrée et elle a vu que tout le monde était là sauf le commandant.

 

 

Elle s’est approchée de Fritz qui se tenait près du poste de pilotage. Là elle a compris ce que Fritz observait.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Sarah : « Tout est prêt, on peut y aller… Que fait Skjør assis sur le nez du vaisseau ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Fritz : « Il réfléchi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Asbjörn : « Il se prépare à affronter un ennemi sérieux. Je l’ai déjà vu faire ça à l’époque de l’Aîné Sandro Vortex. C’est comme une méditation, en quelques sortes. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Et ça fonctionne ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Aussi loin que je me souvienne ? A chaque fois il y a eu beaucoup de morts… chez l’ennemi bien sûr. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Bien… Bien. Bon il faut que quelqu’un lui dise que nous sommes prêts. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Oh non, ma chère. Personne n’ira lui parler, ça vaut mieux pour tout le monde. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Ok, vous voulez me faire marcher n’est-ce pas ? »

 

Fritz s’est retourné vers Sarah, l’ai très sérieux et il s’est approché d’elle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Pas du tout. Il sait ce qu’il fait, même si il n’en a pas toujours l’air. C’est plutôt dégueulasse, mais je pense qu’il voulait que Bajau Blue Natural Corp détruise Black Rock, pour déclencher une guerre. Cependant, il ne s’attendait pas à ce que Samos et Nadeshda décident d’y aller. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Il pouvait les empêcher d’y aller, non ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Nous sommes un peuple libre. Tout le monde peut décider d’aller où bon lui semble. Skjør respecte ça, il le respecte un peu trop. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Depuis que je le connais, il a toujours dirigé. Et aujourd’hui c’est un grand chef, il a gros sur la conscience. Ça me fait de la peine pour lui. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Pourquoi ? »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Janet : « Parce qu’il doit endurer tout ça seul. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Non, non il n’est pas seul. Et c’est à nous de le lui faire comprendre. »

 

Dans le système Mulac, Davis a préparé le Hauntless II à combattre pour le système Bajau. Mais il a été rappelé par ses supérieurs.

 

Ils lui ont appris que la capitaine Roger Tannis a été libéré de son emprisonnement. Michael Davis montrant sa colère et son incompréhension à ses dirigeants, ces derniers lui ont expliqué que l’assaut sur Black Rock était reconnu comme un acte héroïque, et non une trahison. Alors le capitaine Tannis a été positionné sur le conflit dans le système Bajau, pour commander la flotte fédérale.

 

La Fédération a rendu son rang d’amiral à Michael Davis, et l’a éloigné du conflit pour une mission plus spéciale encore.

 

Le Helheim a retrouvé le commandant Nicopols, pilotant son vaisseau tout neuf, dans le système Bajau.

 

 

Ils devaient diriger leurs opérations depuis l’antenne de Star Norse Union dans le spatioport Clark Horizons. Skjør et ses officiers n’aimaient pas tellement opérer dans cette zone, car ce spatioport appartenait à la Fédération. Et leurs relations étaient très tendues.

 

Toutefois, venir à Clark Horizons a permis à Paulie d’apprendre qui était le capitaine qui a conduit l’attaque sur Black Rock. Mais il a également appris que ce même capitaine conduisait la flotte fédérale pour la guerre. Skjør y voyait l’occasion de se venger… à moitié.

 

Alors le Helheim s’est élancé sur les zones de conflit, accompagné par Nicopols et son Krait Mk II encore sans nom. La Fédération n’avait encore déplacé aucun Farragut pour assister la corporation. Et le Helheim se nourrissait de ses victimes plus rapidement que d’habitude. En fait l’équipage pouvait enfin déchaîner sa colère et sa soif de vengeance, et Skjør espérait voir un capitaine fédéral arriver sur le champ de bataille. Mais aucun signe de Roger Tannis après quatre victoires.

 

Lorsqu’il était temps de retourner à Clark Horizons, Nicopols était sceptique. Son ordinateur de bord lui indiquait que Bajau Blue Natural Corp lui serait hostile à tout éventuel contact. Les deux vaisseaux nordiques ont tenté une approche délicate, avec le Helheim en tête : entrer dans le spatioport sans être identifier. L’idée était de protéger Nicopols à l’aide du bouclier de 6000 MJ du Helheim, s’il prenait au spatioport de tirer dessus. Mais les deux vaisseaux ont réussi à y apponter. Seulement, après que Nicopols ai rendu ses rapports et effectué la maintenance de son vaisseau, il était temps de retourner au feu.

 

Le Helheim a décollé le premier, toujours pour servir de bouclier à Nicopols. Sauf que les tourelles du dock n’ont pas attendu que Nicopols décolle. Son vaisseau a été détruit en deux tirs alors que ses trains d’atterrissages étaient toujours magnétisés. Les tourelles se sont ensuite tournées vers le Helheim.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Il faut partir il faut partir ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Les tourelles sont sur nous, commandant. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DeimosReaper : « Ils sont complètement cinglés, il y a des tas de gens là en bas ! »

 

Skjør a visé la sortie du dock et a enclenché le turbo. Les tourelles ont commencé à tirer sur le Helheim, mais il a réussi à sortir à plus de 340 m / s par le sas. Le bouclier a perdu 79% de puissance le temps que le vaisseau se retrouve hors de portée des lasers surpuissants de Clark Horizons. Janet a remarqué que la personne que Skjør recherchait venait de quitter les lieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Il était là, Roger Tannis. Il vient de partir en FSD. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Il a dû nous analyser et prévenir le spatioport… Je me renseigne pour le commandant Nicopols. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Je veux que nos unités du spatioport soient sur place pour le secourir, et vite ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « J’ai confirmation qu’il est vivant, il n’est pas blessé. Juste très en colère… C’est trop tard, les fédéraux l’ont emmené. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Alors que quelqu’un le retrouve et le libère des griffes de ces fumiers. »

 

Encore une fois, la Fédération a montré qu’elle n’avait aucun sens de l’honneur. Le Helheim a rétabli son bouclier et il est reparti sur le champ de bataille. Pendant ce temps, la Spyd av Odin a été déployée pour lancer un raid sur le mega-ship pénitencier où était emmené Nicopols. Après avoir passé cinq minutes à détruire des vaisseaux fédéraux, le Helheim a repéré un capitaine indépendant sur zone. Alors il s’est préparé à se frayer un chemin jusqu’à lui. Mais Janet a repéré un autre vaisseau intéressant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « Skjør, on n’est pas au bon endroit. On ne sait pas si c’est lui, je n’ai pas les mêmes informations que tout à l’heure. Il faut laisser la cible et analyser la Corvette Fédéral qui est à 8km derrière nous. »

 

Le Helheim a fait demi-tour pour analyser la cible de Janet, et ils ont identifié le pilote.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DeimosReaper, à la comm : « Attention à la flotte, ce capitaine indépendant n’a aucune importance. Laissez trois vaisseaux sur lui, et aidez nos vaisseaux en difficulté. »

 

Le Helheim s’est dirigé vers la corvette de Roger Tannis et il a commencé à le bombarder avec tout ce qu’il avait, tel Thor frappant sur son enclume. Le bouclier de Tannis tenait bon, mais le pauvre capitaine commençait à comprendre ce que Davis a dû affronter auparavant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DeimosReaper, à la comm : « Alors capitaine ? Vous êtes prêt à recevoir votre châtiment pour vos crimes ? Vous devez comprendre qu’assassiner des citoyens de l’Union nous rend bien plus dangereux. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Cpt Tannis, à la comm : « La Fédération est ce que l’Humanité doit être. Vos amis méritaient de mourir, tout comme vous. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- DeimosReaper, à la comm : « Vous ne nous avez même pas laissé leurs cadavres à enterrer. Alors sachez qu’il ne restera rien de vous à la fin de ce combat. »

 

Le Helheim a fait une glisse pour se faufiler derrière son adversaire, et il s’est retrouvé juste à l’abri des tourelles. Mais pour bien supprimer tout plaisir de briser ce vaisseau, une escadrille des spec ops est venue s’abattre sur lui.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- « On a déjà vécu ça plusieurs fois, Skjør. Continuons de malmener le capitaine. Le bouclier tiendra. »

 

Tannis n’arrivait pas à se défendre, il a fini par perdre son bouclier et sa coque pleurait des flammes bien rouges. Alors il s’est mis à harceler le turbo en ligne droite… Il a réussi à s’enfuir comme le lâche qu’il était. Alors le Helheim s’est retourné contre l’escadrille fédérale des spec ops qui siphonnait ses répartiteurs de puissance sur lui.

 

14 novembre 3305 :

 

L’équipage était revenu à Ochoa Terminal pour faire le point. Nicopols a été secouru, et son vaisseau a été reconstruit. Les fédéraux ont tenté plusieurs choses assez lâches et monstrueuses, mais en attendant, ils en prenaient plein la trombine. Les Jotunheim Raiders pouvaient souffler un peu et laisser l’immense flotte nordique punir l’ennemi.

 

Le commandant Nicopols, Skjør et Gateway se sont réunis au centre d’Universal Cartographique. Il y avait encore cette affaire impériale à régler, et ils se sont préparés à infiltrer Blackman Silo sur HIP 12248 A 5, qui se trouvait à la bordure de l’espace ‘civilisé’. L’installation appartenait à Gold Legal Systems, une corporation de l’Empire, de la maison d’Aisling Duval. Skjør commençait à se dire qu’il fallait peut être rencontrer la jeune arrogante aux cheveux bleus un de ces quatre, pour lui dire deux ou trois mots ou même lui en coller une. Jusque là, de toutes les super puissances, la Fédération était l’ennemi le plus embêtant. Alors Star Norse Union n’avait certainement pas besoin d’avoir l’Empire dans les pattes non plus… enfin pas encore.

 

Les deux commandants des Jotunheim Raiders ont alors parcouru 360 années lumières pour se retrouver dans le système HIP 12248. Le système de navigation de Nicopols était aveugle dans ce secteur. Si il lançait une analyse, la balise de navigation risquait de le détecter et c’était la chose à éviter. Le Helheim s’est posé sur la planète A5, à 35 km de Blackman Silo. Nicopols l’a rejoint en suivant sa balise, ne voyant pas l’installation avec ses instruments. Aucun système informatisé du système à part à bord du Helheim, n’avait la moindre trace du passage de Nicopols.

 

 

Les deux vaisseaux ont déposé leurs commandants en Scarab et sont repartis en orbite basse. Nicopols ne pouvait voir où se trouvait la base, alors il devait suivre Skjør. Une fois à proximité, le radar de Skjør a repéré la ligne de détection terrestre de Blackman Silo, il ne pouvait pas aller plus loin. Alors Nicopols a pénétré dans le périmètre sans être vu. Même le Cobra Mk III qui patrouillait ne se doutait de rien. Nicopols devait suivre les instructions de Skjør pour trouver le bon dispositif à analyser. Au bout de 15 minutes, il a réussi à récolter des données intéressantes, et aussi un journal secret. Enfin, il a quitté la zone pour retrouver Skjør, et ils se sont éloignés au maximum pour rappeler leurs vaisseaux. La technologie humaine était très avancée, mais elle avait ses failles. L’opération s’est déroulée comme prévu. La nouvelle technique exploitant les failles du réseau de communication impérial a fonctionné, l’expérience a été approuvée et Skjør a reçu un indice sur les intentions de Gold Legal Systems…

 

Journal de données de la corporation :

 

J’ai les preuves, et je suis enfin en mesure d’affirmer qu’on a essayé d’étouffer l’affaire. Ces mineurs ne sont pas morts en raison d’un incident technique. Ils cherchaient du tantale dans le système HIP 75262, mais à la place ils sont tombés sur une technologie ancienne avec des systèmes de sécurité intégrés. Mais des pirates leurs sont tombés dessus, alors que c’était une zone déserte et calme. Quelqu’un y a envoyé tous ces vaisseaux miniers au même endroit, pour s’assurer que les pirates trouveraient une source de signal et y retrouvent leur colis.

 

Tous ces mineurs sont morts pour un caisson cryogénique habité. Une technologie obsolète ! Mais ce n’est pas tout, le chef des pirates a décidé de trahir la corpo, et de garder le colis. Quelle idée de faire appel à des adorateurs d’Archon Delaine…

 

Je t’envoie tous les détails. Fais ce que tu peux, mais attention à ne pas prendre trop de risques.

 

Voilà ce que voulait le fameux coursier impérial qui a intercepté Nicopols plusieurs fois. Il était envoyé pour retrouver la nacelle de Kristen. Les causes de la liberté subite de Kristen semblaient plus claires, mais en réalité le problème s’est déplacé. Il fallait toujours savoir comment le caisson a été retrouvé avec autant de précision. La corporation impériale avait un moyen, qu’elle n’a pas dévoilé au capitaine Francis Lacombe. De plus elle avait une raison, qu’elle a dû dévoiler, mais elle restait inconnue. Toutefois, il était évident que quelques factions impériales et le capitaine Lacombe avaient le même but, mais des manières bien différentes.

 

Le fait que le gang du Kumo soit impliqué dans toute cette histoire n’était pas pour faciliter les choses non plus. Skjør gardait un œil sur les traitres fédéraux, l’autre œil sur les étranges motivations des impériaux, et à côté il y avait la violente détermination d’Archon Delaine. Ce seigneur pirate avait assez de pouvoir pour posséder de nombreux territoires, chacun comportant un QG et assez de force pour tenir tête aux autres superpuissances. En réalité, le gang du Kumo était lui-même une superpuissance pirate, car il en avait la force et les moyens. Entourée de toutes ces grandes factions, Star Norse Union devait trouver des alliés aussi puissants.

 

16 novembre 3305 :

 

Nicopols était parti seul sur le champ de bataille pour combattre Bajau Blue Natural Corp. Il était tellement en colère pour ce que Clarkson Horizons lui a fait que l’ennemi ne savait plus quoi faire contre lui. Il a même réussi à forcer le départ d’un Farragut à lui seul. Le Jarl ЯedTurian ☭ a grimpé à bord de son PFS Resolute II et a accompagné le Helheim pour rejoindre Nicopols.

 

 

Lorsqu’ils sont arrivés sur le champ de bataille, ils ont vu le vaisseau de Nicopols fuir le combat. Des spec ops essayaient de le gober. Alors le Helheim et le PFS Resolute II sont arrivés en renforts pour massacrer ces lâches. Une fois que les Jotunheim Raiders en ont terminé avec les spec ops, le commandant Nicopols est resté à l’écart de la bataille pour rétablir son vaisseau. Et le Helheim a déployé des drones pour réparer sa coque.

 

 

 

ЯedTurian ☭ est parti seul pour montrer son mécontentement aux fédéraux. Il n’aimait pas beaucoup qu’on s’en prenne à ses amis, et il rêvait toujours de brutaliser un Farragut.

 

Le capitaine Roger Tannis est revenu quelques fois sur les zones de conflit, mais à chaque fois, il a profité de la résistance de son vaisseau pour fuir avant d’être détruit. La corporation fédérale subissait des rafales de défaites, et tout ça à cause de l’ambition d’un seul homme qui était trop lâche pour faire face à son destin. Star Norse Union était déjà en train de prendre le contrôle de Clark Horizon, et le bunker secret qui a détruit Black Rock a été démantelé.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts:

ABD - Episode 01

April 28, 2016

RG - Episode 01

April 28, 2016

ODJ - Episode 01

April 28, 2016

1/17
Please reload

Jotunheim Raiders

© 2017 Elite Dangerous - Jotunheim Raiders. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now